PANACHE, SIMON HARVEY

Panache, c’est une promesse de mariage faite à l’ancienne, l’espoir qui sent la poudre à canon et le futur qu’on peut admirer parce qu’il est accroché au mur. Entre l’humour caustique et le parler rurale, l’écriture de Simon Harvey surprend le rire, parce qu’on est pas encore assez réveillé pour remarquer qu’on s’fait baver par un gars d’la ville.

Lire un extrait :