11198603_10206877803367770_2091926907_n

 

 

C’est avec le printemps qui arrive que nous sommes fière de récolter notre travail de la dernière année. De la cuvée printemps 2015, il y a un livre qui a fermenté plus rapidement que les autres et c’est celui de Nicholas Giguère.

Il sera lancé le 29 mai 2015 à la maison des arts et de la parole dans le cadre du Festival du texte court.

Si vous, vous souvenez, c’est dans ce même festival que nous avions écoulé en entier le recueil d’Olivier Lussier. Nous n’espérons pas moins cette année encore.

Le descriptif du recueil :

Le recueil Marques déposées de Nicholas Giguère, c’est notre histoire racontée en soixante-quatre poèmes tight comme des slogans publicitaires. Un humour acéré, presque noir dans sa dimension politique et graphique qui rappelle Les Chaouins  d’Yves Boisvert et le couponing de notre tante.

Il sera tiré à soixante-quinze (75) exemplaires et est réalisé par une équipe de finissants en graphisme du Cégep de Sherbrooke.