CATALOGUE

 

COLLECTION : 20  oz

La collection 20 ONCES de Fond’tonne est la collection principale qui propose des recueils de poésie sur la frontière du livre et de l’objet d’art. 


Pour trouver l’beau
| Olivier Lussier  
(épuisé)

Pour trouver l’beau est un ouvrage fait à la machine à écrire sur du papier de construction. Sa forme rend hommage à la poésie brute, directe et sans détours de son auteur.

plus4

 

 

Carcasse d’Occident : haikus et autres non-poèmes | Anthony Lacroix  (épuisé)

Carcasse d’Occident : haïkus et autres non-poèmes est un projet littéraire qui a vu le jour au bout de quatre années de travail. Traversé par la grève étudiante et sociale, ainsi qu’entièrement illustré par Delphie Coté Lacroix, Carcasse d’Occident tangue entre l’œuvre d’art et le manifeste poétique.

plus4

 

 

Le carnet vide | Audrey-Anne Marchand 

Le carnet vide n’est pas tout à fait un recueil de poésie, mais quinze poèmes illustrés individuellement et empotés dans un pot Masson. De cette façon, le pot devient le recueil.  Une poésie de l’intimité dans une définition graphique qui rappelle le quotidien des familles. (L’achat ne comprends pas une livraison postale, vu le format du recueil, ce qui vous évite des frais supplémentaires et un service personnalisé. ) 

plus4

 

Marques déposées | Nicholas Giguère 

Le recueil Marques déposées de Nicholas Giguère, c’est notre histoire racontée en soixante-quatre poèmes tight comme des slogans publicitaires. Un humour acéré, presque noir dans sa dimension politique et graphique qui rappelle Les Chaouins  d’Yves Boisvert et le couponing de notre tante.

Il fut tiré à cent (100) exemplaires et monté par une équipe de finissants en graphisme du Cégep de Sherbrooke.

plus4


 

Slammer pour scorer  | Simon Landry (septembre 2015)

Slammer pour scorer, de Simon Landry, c’est un recueil à la parole franche et lucide. Ce sont des textes qui ne se veulent pas sauveur, mais réalistes sur un monde qui n’a plus besoin d’un regard compatissant, mais qu’on lui dise ses quatre vérités.
plus4


Désirs Fous 
Amélie Aubé-Lanctot 
(septembre 2015)

Désirs fous d’Amélie Aubé Lanctôt. C’est un ensemble de petites passions intimes. Celles que l’on garde toujours sur soi, dans une poche ou dans le regard.

plus4

 

Les heures percées |  Anthony Lacroix (5 exemplaires disponibles)

Les heures percées, c’est une suite poétique qui raconte le combat que l’on mène toujours contre l’attente, le désir, et soi-même alors que l’autre apparaît dans notre regard.

plus4

 

 

Je ne te blâme pas |  Catherine Cormier Larose ( en socio financement) 

Je ne te blâme pas c’est un aveu qui à l’apparence d’un fuck-you à la face de tout ce qui existe. Fuck-you fait à une personne que l’on défend d’approcher de sa vie d’une et main et que de l’autre on ne la laisse pas.

Des poèmes pour se rappeler que quand il n’y a plus rien à espérer, y reste toujours des promesses à faire.

 

COLLECTION  : PLÉIADE DIRECTE 

La collection Pléiade Direct’ est une collection qui présente des ouvrages écrient en prose et imprimés selon les anciennes techniques d’imprimeries et de reliures.

 

Ostie  | Simon Harvey  ( en socio financement) 

Ostie est recueil de nouvelles écrites en langue verte. Simon Harvey raconte les moments où l’ordinaire prennent des proportions monstres quand nos sentiments éclatent. Un seul achat à la quincaillerie peut prendre l’allure d’une épopée.   




Chaires de friche | Julien Voyer ( –)

À venir

 

COLLECTION : FOCUS

La collection Focus représentent des ouvrages imprimés et montés selon des critères des qualités qui s’approchent des Beaux livres.

Cinq cycles de lavage | Marie-Charlotte Aubin ( en socio financement) 

Entre des poèmes coups de gueule sur la fine ligne de la tendresse et des photographies qui se racontent elles-mêmes, Cinq cycles de lavage est le témoignage d’une relation dans toutes ses caresses et ses questionnements. Poésie imagée où l’on passe rapidement du lit à la porte qui claque.

 

COLLECTION : BROCHES À FOIN

La collection Broches à foin publie des projets qui en financent de plus grands.

 

Misères illimitées – Full-time Miseries | Marianne Verville (épuisé)

Misères illimitées — Full-time Miseries est un recueil de 4 poèmes en versions française et anglaise, publié pour une série de spectacles lors du Victoria Spoken Word Festival 2014.

plus4

 

 

Les fonctionnelles | Anthony Lacroix (épuisé)

Les fonctionnelles est un petit recueil de poèmes narratifs écrits dans un cours de création littéraire dirigé par Audrée Wilhelmy et publié pour financer l’impression du recueil Carcasse d’Occident: haïkus et autres non-poèmes . Dans cet ouvrage, l’auteur témoigne de son passé par le biais des membres de sa famille jouant parfois sur les stéréotypes des légendes.

plus4

 

 

Derrière les portes closes | Anthony Lacroix (2015)

Brève poétique écrite dans un  atelier avec la dramaturge Lise Vaillancourt.
Inspirée de  de l’ordinaire, de la chanson Sang d’encre de Jean Leloup, de l’oeuvre graphique Les deuxièmes de Zviane et de la trilogie cinématographique du réalisateur Richard Linklater. À lire durant un hiver qui ne finit pas.

plus4

Kérosène : carnet d’incendies | Sophie Jeukens 

Kérosène c’est un recueil de l’intime qui tant irrémédiablement à se mélanger au public; comme si l’on chuchotait à l’oreille d’un proche alors que l’on se trouve dans le métro. C’est aussi, sinon plus, une révolution à l’état de braises à laquelle il ne manque plus qu’un combustible pour s’enflammer.

plus4


Panache : une historiette de chasse 
| Simon Harvey 

Panache, c’est une promesse de mariage faite à l’ancienne, l’espoir qui sent la poudre à canon et le futur qu’on peut admirer parce qu’il est accroché au mur. Entre l’humour caustique et le parler rurale, l’écriture de Simon Harvey surprend le rire, parce qu’on est pas encore assez réveillé pour remarquer qu’on s’fait baver par un gars d’la ville.

plus4

Le temps d’une mésange 
| Maude Huard

Le temps d’une mésange est une histoire de famille tissée serrée comme le cœur de laine d’une balle de baseball brunie par les coups. Cette courte nouvelle vous reste en tête comme le refrain d’une chanson à saveur populaire avec un grain de quelque chose qui n’a jamais été connu auparavant.

plus4