ANTHONY LACROIX

Né à Saint-Claude, en 1991, Anthony Lacroix tente encore de bûcher les arbres avec ses mots. Tout en terminant un bac en littérature, il s’occupe à discontinuer ses premiers recueils, à faire reconnaître sa maison d’édition ainsi que la scène de poésie à Sherbrooke (avec beaucoup d’autres). On peut retrouver de ses écrits dans plusieurs collectifs et revues comme Art le sabord, Lapsus, Poème sale, Lieu commun, Le pied, Caractère et Main blanche. Il refuse d’écrire un roman pour ne pas voisiner Patrice Lacombe (La terre paternelle) dans la bibliothèque de ses amis.

Il a publié le recueil Carcasse d’occident: haïkus et autre non-poèmes, dans la collection principale des Éditions Fond’tonne, en avril 2014 et Les heures percées en mars 2015, ainsi que Les fonctionnelles et Derrière les portes closes dans la collection Broches à foin.

Photo: Jean-François Dupuis